Menu
Etats-Unis

Faire du drone aux États-Unis

Faire du drone aux États-Unis n’est pas une mince affaire lorsqu’on ne parle pas anglais comme moi, mais vous avez de la chance je vais vous expliquer comment j’ai fait.
La réglementation évolue en permanence alors je vous conseille de vérifier sur le site de la FAA (Federal Aviaton Administration les procédures nécessaires pour vous amuser aux USA avec votre drone de loisir.

Dans cet article je vous explique comment faire du drone sur le territoire américain facilement en quelques démarches et ce n’est pas plus difficile qu’en France. Je ne parle ici que de drone de loisir et en aucun cas de drone professionnel.

Quel drone choisir en 2022 – test & comparatif

Je vous est sélectionné 4 drones idéal pour le voyage a transporter partout.

Le pas cherRapport qualité / prixMon choixLe top qualité image
Hubsan H501SDJI Mini 2Dji Mini 3 ProDJI Mavic 2 Pro
Vidéo 1080 – 30fpsVidéo 4K – 30fpsVidéo 4K – 60fpsVidéo 4K – 30fps
20 min31 min34 min31 min
ncPhoto 12MPPhoto 48MpPhoto 20Mp
450 Grammes249 Grammes249 Grammes907 Grammes
nc1/2.3” CMOS1/1.3” CMOS1” CMOS
Distance 300 mDistance 10 kmDistance 12 kmDistance 5 km
Voir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur AmazonVoir sur Amazon

Comment faire du drone aux États-Unis expliqué de A a Z

Mes recherches ont commencées sur le site de la FAA et je suis rapidement tombé sur cette liste ci dessous, qui vous indique qu’il vous faudra réaliser 2 choses. Je vais ici vous aider à réaliser ces démarches, afin que vous aussi vous puissiez faire du drone aux États-Unis sans risque et sans avoir peur des 6 mois d’emprisonnement et des 5000 euros d’amende.

Dans un premier temps je vous fait un copier/coller de ce que dit le site de l’Aviation Fédérale puis nous ferons une petite traduction façon Le drone aux USA pour les nuls.

Ceci est une traduction google du site faa.gov

Quelles sont les règles pour les pilotes de drone récréatifs aux États-Unis ?

L’exception pour l’exploitation limitée d’aéronefs sans pilote (USC 44809) est la loi qui décrit comment, quand et où vous pouvez piloter des drones à des fins récréatives. Suivre ces règles assurera la sécurité des personnes, de votre drone et de notre espace aérien :

  1. Ne volez qu’à des fins récréatives (plaisir).
  2. Suivez les directives de sécurité d’un organisme communautaire reconnu par la FAA (CBO)). Note: Nous n’avons pas encore commencé à reconnaître officiellement les organisations communautaires. Les voyageurs récréatifs sont invités à suivre les directives de sécurité des organisations d’aéromodélisme existantes ou à utiliser les directives de sécurité fournies par la FAA conformément à la circulaire d’information 91-57B.
  3. Gardez votre drone dans la ligne de visée visuelle ou utilisez un observateur visuel qui est co-localisé (physiquement à côté) et en communication directe avec vous.
  4. Cédez la place aux aéronefs habités et n’interférez pas avec eux.
  5. Voler à une vitesse égale ou inférieure à 400′ dans l’espace aérien contrôlé (classe B, C, D et E) uniquement avec une autorisation préalable en utilisant LAANC ou DroneZone.
  6. Voler à une altitude égale ou inférieure à 400 pieds dans l’espace aérien de classe G (non contrôlé). Note: Le vol de drones dans certains espaces aériens n’est pas autorisé. Les classes d’espace aérien et les restrictions de vol peuvent être trouvées sur notre application B4UFLY ou sur la page Web UAS Facility Maps.
  7. Passez le test de sécurité des UAS récréatifs (TRUST) et apportez une preuve de passage du test.
  8. Ayez un enregistrement à jour, marquez (PDF) vos drones à l’extérieur avec le numéro d’enregistrement et apportez une preuve d’enregistrement avec vous.
  9. N’utilisez pas votre drone de manière dangereuse. Par exemple:
    1. N’interférez pas avec les interventions d’urgence ou les activités d’application de la loi.
    2. Ne volez pas sous l’influence de drogues ou d’alcool.

Les personnes qui enfreignent l’une de ces règles et/ou qui opèrent de manière dangereuse peuvent faire l’objet de mesures d’application de la loi de la FAA.

Le drone aux USA pour les nuls

Si on résume simplement comment voler avec son drone aux États-Unis il vous faudra respecter scrupuleusement les points suivants :

  1. Vols de loisir uniquement !
  2. Suivez les règles de sécurité de vol avec un drone. (Comme en France, ne volez pas au dessus des personnes, des maisons etc…)
  3. Gardez votre drone en vue.
  4. Cédez la place aux aéronefs habités
  5. Volez à une vitesse égale ou inférieure à 400′ (je ne sais pas :/ mais nos drones de loisir ne sont pas très rapides)
  6. Volez à une altitude égale ou inférieure à 120 mètres
  7. Passez le test TRUST sur CE SITE facilement et gratuitement (certificat instantané)
  8. Enregistrez votre drone sur ce site de la FAA et aidez vous de cette vidéo youtube
  9. N’utilisez pas votre drone de manière dangereuse.

Zone de vol, j’ai rien compris ! c’est quoi les classes ?

Pour ce qui est du point 6 et 7 ne vous prenez pas trop la tête, et utilisez l’application B4UFLY sur votre smartphone qui est une carte interactive pour les pilotes de drone de loisir, pour connaitre les zones où il est possible de voler ou non.

Application B4UFLY sur Android
Application B4UFLY sur Android

Le test TRUST pas pour faire du drone aux États-Unis

Ce test n’en est pas vraiment un, il permet d’avantage de vous donner les informations à travers un petit questionnaire à choix multiple (QCM) où il n’est pas possible d’échouer, si vous faite une erreur vous pouvez changer votre réponse.
A la fin on vous proposera d’indiquer votre nom et prénom et de cliquer, votre Certificat TRUST se téléchargera alors en pdf, félicitation !

Le certifia du TRSUT sur AMA
Le certifia du TRSUT sur AMA

Pour conclure, la procédure est plutôt facile, sans même parler Anglais cela ma pris 1 heures alors que je partais de zéro en terme de connaissances, alors il ne vous faudra sans doute pas plus de 20 minutes pour faire ces petites démarches en ligne qui vous permettrons de ramener de super souvenirs avec votre drone des États-Unis.

No Comments

    Leave a Reply